L'asbl Le Miroir Vagabond, créée par Christine Mahy est active dans le nord de la province de Luxembourg, depuis 1981. Initialement créée sous la forme d'une maison de quartier, elle propose des formations d'alphabétisation dans la cité sociale turque de Marche-en-Famenne.

En 1984, la rencontre avec Daniel Seret, artiste peintre né et vivant à Durbuy, introduit au sein de l'asbl, le lien étroit entre Culture et Social. Le Miroir Vagabond devient une association socioculturelle en développant entre autres des animations artistiques pour les enfants du quartier. Elle développe ensuite des activités d'animation pour les enfants de la cité. Jusqu'en 2000, le Miroir Vagabond est porté par la motivation et la militance de quelques bénévoles avant d'être reconnu et financé comme Organisme d'Insertion Socioprofessionnelle (OISP), Centre d'Expression et de Créativité (CEC) et centre d'Education permanente.

Actuellement, en 2012 l'asbl compte 35 travailleurs dans des domaines d'intervention variés centrés sur la population en milieu rural.

Les enjeux portés par le Miroir Vagabond :

L'enjeu principal du Miroir Vagabond est d'associer les populations de la région rurale du nord de la province de Luxembourg au développement local à travers des actions de formation, d’animation et d'éducation permanente.

Le Miroir Vagabond part du principe que toutes les personnes font partie de la société et que toutes, quelques soient leur niveaux de vie, leurs origines culturelles, leurs moyens d'existence, leurs faiblesses matérielles ou autres, la durée pour laquelle elles vivent sur le territoire, doivent pouvoir exercer leur citoyenneté et accéder et exercer leurs droits et devoirs.

Le Miroir Vagabond cherche à favoriser la juste répartition des richesses matérielles et immatérielles, à reconnaître les diverses formes de richesses des humains, et en ce sens lutte contre les causes structurelles qui engendrent la pauvreté et l'appauvrissement.

L'association cherche à travailler, dans un esprit " participatif ", avec toutes les populations de la région, partant du fait que tout le monde est co-responsable du développement local et de la lutte pour plus de justice, de justesse et d'équité.

Les axes de travail du Miroir Vagabond :

Formations d'adultes (module d'alphabétisation, FLE, orientation socioprofessionnelle, confiance en soi, découvertes de ses compétences, de son territoire, formation à l'animation, etc.) ;

Travail d'animations artistiques et sociosportives collectives dans les " milieux de vie " (quartiers, cités sociales, zones " Habitat Permanent ",) ;

Activités d'expression et de créativité via des ateliers artistiques hebdomadaires ou des stages pendant les congés scolaires (peinture, sculpture, théâtre, musique, couture) ;

Travail d'éducation permanente sur différentes thématiques (consommation, énergies, rôle et place de la femme, multiculturalité, emploi, logement, Justice, etc. ;

Développement culturel local sur plusieurs communes en Ourthe-Salm (Festival social de théâtre de rue Bitume, Parade des lanternes, Festival de la Marionnette).

Accompagnement social et sensibilisation autour des questions liées à l'habitat en tant qu'Agence de Promotion du Logement;

Accompagnement et travail sur le bien-être des demandeurs d'asile en procédure.